HISTOIRE DES THEORIES LINGUISTIQUES


laboratoire:ouvrages

Différences

Ci-dessous, les différences entre deux révisions de la page.

Lien vers cette vue comparative

Les deux révisions précédentes Révision précédente
Prochaine révision
Révision précédente
laboratoire:ouvrages [2018/05/18 13:35]
faivre
laboratoire:ouvrages [2018/11/23 16:25] (Version actuelle)
faivre
Ligne 1: Ligne 1:
 =====Ouvrages publiés / Published books===== =====Ouvrages publiés / Published books=====
 +
 +=== 2018 - Les auteurs syriaques et leur langue ===
 +
 +{{:​laboratoire:​etudes_syriaques.jpg?​100 |}}**Margherita Farina (ed.)** //Les auteurs syriaques et leur langue.// Paris : Geuthner, 2018. Etudes syriaques, 15.
 +
 + La langue et l’écriture syriaques constituent les marques identitaires les plus fortes, par lesquelles ces diverses communautés se définissent et autour desquelles elles se rassemblent. En même temps, la façon dont la langue syriaque est perçue et traitée au fil du temps et chez les différents auteurs est complexe et variable et nécessite une réflexion. Si certains la décrivent comme « la langue du Paradis », en l’identifiant avec la langue du premier homme, d’autres en soulignent le lien avec le grec, qui était dans l’Antiquité classique et tardive la langue de la culture et du savoir scientifique. C’est sur le modèle de la grammaire, de la rhétorique et de la logique grecques que se fondent les premières œuvres linguistiques syriaques, entre VIe et VIIIe siècle, et l’influence de ce premier modèle perdura jusqu’au XIIIe siècle.
 +
 +De fait, l’influence grecque en syriaque dépasse les limites de l’imitation littéraire et concerne à la fois l’orthographe et la structure du lexique et de la syntaxe. Elle se révèle même dans la perception que certains auteurs syriaques avaient de leur langue. Nous avons là un domaine de recherche relativement récent, où l’épigraphie et les études sur le contact linguistique nous offrent des perspectives tout à fait stimulantes.
 +
 +Avec la conquête islamique, les populations de langue syriaque sont confrontées aussi à la diffusion officielle de la langue arabe. Cette rencontre influe aussi sur la conception par les auteurs syriaques de la grammaire et, à partir du XIe siècle, plusieurs d’entre eux s’inspirent de la théorie linguistique arabe pour structurer leurs traités, tandis que d’autres organisent la résistance. Si, dans le domaine de la syntaxe, l’arabe propose une approche et des catégories qui ont finalement été, au moins partiellement,​ assimilées par le syriaque, sur d’autres questions fondamentales le syriaque garda plus solidement son identité. Il suffit de rappeler qu’aucun des plus grands grammairiens syriaques du Moyen Âge n’utilise la notion de la racine trilitère dans la description de la conjugaison verbale, ni celle de la dérivation nominale ou verbale.
 +
 +En dépit de l’importance du sujet pour l’appréhension de la culture syriaque, les études consacrées à l’histoire des sciences du langage sont relativement peu nombreuses. Ce volume se présente comme une première invitation à une approche interdisciplinaire de ce thème majeur, rassemblant les contributions de spécialistes de théorie grammaticale,​ de rhétorique,​ de logique, mais aussi de littérature,​ de linguistique comparée etc.
 +
 +Consulter le site de l’éditeur : https://​geuthner.com/​collection/​etudes-syriaques/​
 +
 +=== 2018 - Histoire des langues et histoires des représentations linguistiques ====
 +
 +{{:​laboratoire:​colombat-raby-combettes-raby-siouffi.jpg?​100 |}}**Sous la direction de Bernard Colombat, Bernard Combettes, Valérie Raby et Gilles Siouffi** //Histoire des langues et histoires des représentations linguistiques//​ Paris : Honoré Champion, 2018. Bibliothèque de grammaire et de linguistique. 564 p. ISBN : 9782745351050
 +
 +Cet ouvrage rassemble les actes du colloque « Histoire des langues et histoire des représentations linguistiques », co-organisé par la SHESL, la SIDF, le laboratoire HTL et le GEHLF (équipe STIH) en janvier 2016. Les vingt-cinq contributions retenues ici explorent différents types d’interaction entre les deux champs disciplinaires que sont l’histoire des langues et l’histoire des théories linguistiques. Elles sont distribuées en trois parties thématiques : 1. théories et représentations de l’histoire des langues et de la linguistique ; 2. perspectives croisées sur les usages linguistiques et leurs analyses ; 3. normalisation,​ prescription,​ standardisation. Si la majorité des articles portent sur l’histoire du français et de ses analyses, d’autres langues et traditions linguistiques sont considérées : l’indo-européen,​ le latin et les langues romanes – l’occitan,​ le catalan, l’italien –, le sanskrit, le grec moderne, et le khaling rai. Ce sont autant de réflexions sur les façons d’articuler l’histoire des usages linguistiques et celle de leurs descriptions,​ hier et aujourd’hui.
 +
 +
 +=== 2018 - Liber de verbo : e codice Parisiensi 7491 ====
 +
 +//Liber de verbo : e codice Parisiensi 7491//, **édition par Cécile Conduché**,​ Turnhout, Brepols, 2018, « Corpus Christianorum continuato Medievalis (CCCM 40E) », ISBN 978-2-503-57986-3,​ 264 p.
 +
 +Il s’agit de la première édition imprimée d’un traité sur le verbe latin composé probablement au cours du 8e siècle. Ce texte, d’auteur anonyme, nous est connu par un unique manuscrit originaire de la France du nord, Paris, BnF latin 7491. Ce traité complète notre connaissance d’un groupe de grammaires latines (Ars ambrosiana, Anonymus ad Cuimnanum, Malsachanus) liées aux milieux lettrés irlandais à l’orée de la renaissance carolingienne. L’édition de ce traité est essentielle pour comprendre l’organisation et le fonctionnement de la constellation d’opuscules scolaires qui a constitué le support concret de la renovatio studiorum carolingienne.
  
 ==== 2018 - Les théories de l'​énoncé dans la grammaire générale==== ==== 2018 - Les théories de l'​énoncé dans la grammaire générale====
Ligne 26: Ligne 53:
 Franz Boas est né le 9 juillet 1858 à Minden en Westphalie dans une famille juive libérale ouverte aux Lumières. Il étudie les mathématiques et la physique à Heidelberg, Bonn et Kiel, passe sa thèse sur la couleur de l’eau de mer, s’oriente vers la géographie et part vivre en 1883 et 1884 en Terre de Baffin où il étudie l’influence de l’environnement sur l’histoire des Inuits. Pourquoi ce peuple s’est-il installé et développé dans un milieu aussi hostile ? Boas apprend la langue, étudie les mythes, le mode de vie et les coutumes et conclut à la primauté des facteurs culturels en anthropologie. Rentré à Berlin, il défend une thèse d’habilitation sur ce thème en 1886 puis constatant la montée de l’antisémitisme et du nationalisme et le peu de perspectives de carrière qui s’offre à lui en Allemagne, il émigre aux États-Unis où il multiplie les missions de recherche sur les cultures indiennes d’Amérique du Nord. En 1888, The Central Eskimo est publié par le Bureau of American Ethnology. Il est recruté à la Columbia University comme assistant en 1896, comme professeur en 1899. Il y mène de front enseignement,​ recherches, publications et responsabilités académiques,​ sans oublier son activité anti-nazie et l’organisation de l’accueil des savants allemands en exil. Il meurt le 21 décembre 1942 à New York, après avoir formé toute une génération d’anthropologues dont Edward Sapir et Margaret Mead. Franz Boas est né le 9 juillet 1858 à Minden en Westphalie dans une famille juive libérale ouverte aux Lumières. Il étudie les mathématiques et la physique à Heidelberg, Bonn et Kiel, passe sa thèse sur la couleur de l’eau de mer, s’oriente vers la géographie et part vivre en 1883 et 1884 en Terre de Baffin où il étudie l’influence de l’environnement sur l’histoire des Inuits. Pourquoi ce peuple s’est-il installé et développé dans un milieu aussi hostile ? Boas apprend la langue, étudie les mythes, le mode de vie et les coutumes et conclut à la primauté des facteurs culturels en anthropologie. Rentré à Berlin, il défend une thèse d’habilitation sur ce thème en 1886 puis constatant la montée de l’antisémitisme et du nationalisme et le peu de perspectives de carrière qui s’offre à lui en Allemagne, il émigre aux États-Unis où il multiplie les missions de recherche sur les cultures indiennes d’Amérique du Nord. En 1888, The Central Eskimo est publié par le Bureau of American Ethnology. Il est recruté à la Columbia University comme assistant en 1896, comme professeur en 1899. Il y mène de front enseignement,​ recherches, publications et responsabilités académiques,​ sans oublier son activité anti-nazie et l’organisation de l’accueil des savants allemands en exil. Il meurt le 21 décembre 1942 à New York, après avoir formé toute une génération d’anthropologues dont Edward Sapir et Margaret Mead.
  
-====2017 - Karl Bühlers Krise der Psychologie==== 
- 
-{{:​laboratoire:​j-friedrich-buhler.jpg?​100 |}}**Janette Friedrich (eds)** //Karl Bühlers Krise der Psychologie : Positionen, Bezüge und Kontroversen im Wien der 1920er/30er Jahre//. Berlin : Springer, 2017. ISBN : 978-3-319-58083-8 
- 
-Im Mittelpunkt des Bandes steht Karl Bühlers 1927 veröffentlichte Schrift zur „Krise der Psychologie“. Bühler setzt sich darin mit den verschiedenen Ansätzen zur Erforschung psychologischer Phänomene auseinander. Seine Analyse der sich seit Ende des 19. Jahrhunderts als eigenständige Disziplin konstituierenden Psychologie nehmen die Autoren zum Ausgangspunkt,​ um die „Positionen,​ Bezüge und Kontroversen im Wien der 1920er/30er Jahre“ zu beleuchten. Dabei stellen sie bisher wenig beachtete theoretische Positionen Karl Bühlers vor und präsentieren neue historische Fakten zu seiner Schaffenszeit an der Wiener Universität. 
-Die Themen der Beiträge reichen vom Neubeginn der Wiener Philosophie mit der Besetzung der drei Lehrstühle im Jahre 1922 über die Forschungen zum Film unter Leitung von Karl Bühler in den 1930er Jahren bis hin zu neuen Erkenntnissen der NS-Provenienzforschung zur Bibliothek von Karl und Charlotte Bühler. Die Verbindungen zwischen Bühlers Krisenanalyse und dem Forschungsprogramm der Brentanoschule werden aufgezeigt, sein Interesse am Medienbegriff des Psychologen Fritz Heider ebenso detailreich diskutiert wie Bühlers in den 1930er Jahren begonnenes Projekt einer Lebenspsychologie und einer Sematologie als allgemeine Zeichentheorie. Dabei beantworten die Autoren die Frage nach der Aktualität seines Denkens ganz unterschiedlich. 
-Mit der Erschließung neuer Quellen und der Rekonstruktion historischer Kontexte sowie durch komparative Textstudien leisten die Autoren einen originellen Beitrag zur Wissenschaftsgeschichte,​ insbesondere zur Geschichte der Psychologie und der Philosophie wie auch zur Institutionsgeschichte der Wiener Universität am Anfang des 20. Jahrhunderts. Der Band richtet sich an Spezialisten auf diesen Gebieten, aber auch an Psychologen,​ Sprachwissenschaftler,​ Erziehungswissenschaftler und Philosophen. 
- 
- 
-====2017 - Arte de el idioma mexicano (1713)==== 
- 
-**Manuel Pérez ; edición y estudio de Otto Zwartjes y José Antonio Flores Farfán**. //Arte de el idioma mexicano (1713) Gramática, didáctica, dialectología y traductología//​. Madrid : Iberoamerica Vervuert, 2017. Lingüística misionera. 338 p. 
- 
-{{:​laboratoire:​r125878.jpg?​100 |}}El Arte de el idioma mexicano (México, 1713), del agustino Manuel Pérez, es la primera edición crítica de una gramática del náhuatl poco conocida. Pérez aprendió el mexicano en Chiautla de la Sal, en el triángulo Puebla-Morelos-Guerrero,​ donde visitó muchas comunidades. Describe principalmente el náhuatl del valle de México, con constantes referencias a variedades de lo que denomina “Tierra Caliente”;​ algunas aparentemente extintas, otras todavía vigentes (Balsas o Montaña Baja, Guerrero). Pérez proporciona así documentación histórica de un náhuatl no descrito antes. Ofrecemos aquí por primera vez una interpretación sistemática de estos datos, así como otro aspecto novedoso: las reglas no señaladas por sus antecesores,​ analizadas y contextualizadas en la más extensa tradición gramatical de una lengua americana. Además, junto con una somera consideración de dos obras que lo acompañan, el Farol Indiano y el Catecismo Romano, se analiza la “Protesta”,​ de interés para los estudios de traducción,​ el metalenguaje (semi)descriptivo náhuatl, los neologismos y circunlocuciones referidos a equivalencias terminológicas de conceptos castellanos. 
- 
-Se investiga la gramática a todo nivel: léxico, fonología, morfología,​ sintaxis y pragmática;​ la enseñanza de lenguas en universidades mexicanas, el purismo y fenómenos de contacto, además del impacto de su obra en misioneros posteriores. 
- 
- 
-====2017 Uma História das ideias linguísticas==== 
- 
-**Jacqueline Léon et Marli Quadros Leite (Trad)**. //Uma História das ideias linguísticas//​. Sao Paulo : Editora Contexto, 2017 304 p. ISBN : 978-85-520-0006-8 
- 
-{{:​laboratoire:​capa_uma_historia_das_ideias_linguisticas_web.jpg?​100 |}}O estudo histórico das ciências da linguagem é um campo relativamente novo, que tem se desenvolvido muito ao longo das últimas décadas. Embora tenha se espalhado amplamente, inclusive no Brasil, ainda faltam livros voltados a estudantes e interessados que reúnam, de modo prático, um resumo das mais importantes questões tratadas por especialistas da área. Esta obra preenche essa lacuna. Organizada cronologicamente,​ ela é construída em torno de 50 perguntas relacionadas a momentos fundamentais do desenvolvimento das ideias sobre língua e linguagem. Sua abordagem abarca desde as teorias gramaticais greco-latinas até os tópicos mais atuais, passando, é claro, pelo Curso de linguística geral, de Ferdinand de Saussure. 
  
-{{:laboratoire:​um_historia_das_ideias_linguisticas_leia_um_trecho.pdf|Sommaire}}+[[laboratoire:​ouvrages_2017|Année 2017]]
  
 [[laboratoire:​ouvrages_2016|Année 2016]] [[laboratoire:​ouvrages_2016|Année 2016]]
laboratoire/ouvrages.1526650509.txt.gz · Dernière modification: 2018/05/18 13:35 par faivre