HISTOIRE DES THEORIES LINGUISTIQUES


laboratoire:membres:cinato

Franck Cinato

Fonctions actuelles

Chargé de recherche au CNRS, Laboratoire d'histoire des théories linguistiques, Université Paris Diderot / CNRS

Parcours

  • B.A. et M.A. ‘Études Classiques’ de l'Université de Montréal (UdM). Spécialisation littéraire (latin et grec). Montréal, Québec ; Master co-dirigé par M. B. Victor (UdM), et M. P.-Y. Lambert (École Pratique des Hautes Études). [1998-2003]
  • D.E.A et Doctorat ‘Sciences historiques et philologiques’ de l’École Pratique des Hautes Études (EPHE), 4e section, sous la direction de M. F. Dolbeau. Paris, France. [2003-2010]
  • Bibliothèque nationale de France. [2008-2012]
  • UMR 7597, Histoire des Théories Linguistiques. [2004-]

Participation à des programmes de recherches passés

  • 2004-2007. Programme interdisciplinaire « Histoire des savoirs ». — HTL, UMR 7597. Sous la direction scientifique d'I. Rosier-Catach et A. Grondeux.
  • 2007-2009. Projet Grammatici Latini hyper-texte sous la direction scientifique d'Alessandro Garcea. CGL : http://kaali.linguist.jussieu.fr/CGL/
  • 2008-2012. Catalogue en ligne des manuscrits carolingiens de la Bibliothèque Nationale de France (BAM : BnF Archives et manuscrits) et de la bibliothèque virtuelle Europeana Regia ; sous la direction scientifique de M.-P. Laffitte et Ch. Denoël. ER: http://www.europeanaregia.eu/fr/projet-europeana-regia/presentation
  • 2011-2016. Édition du Liber Glossarum sous la direction scientifique d'Anne Grondeux (CNRS. HTL, UMR 7597 ; European Research Council, projet ERC StG 263577). Contrat chercheur (temps plein) 07/2012-01/2016 ; post doctorat à mi-temps (IR) 2011-2012.

Axes de recherches / Domaines de recherches

Dans le cadre général des recherches portant sur la transmission de la tradition grammaticale gréco-latine, je m’intéresse en particulier aux travaux tenus durant la période du haut Moyen-Âge (VIe-Xe siècles) qui constitue la période de transition capitale entre deux civilisations : l’Antiquité et le Moyen-Âge. Mes axes de recherche sont :

  1. La réception de l’œuvre grammaticale de Priscien d’Alcuin à Remi d’Auxerre (avec quelques incursions au-delà). Dans une perspective sérielle, je cherche à dégager les temps forts de l’étude de l’œuvre de Priscien (sa grande Ars grammatica et ses opuscules didactiques), afin de mettre en évidence des éléments de continuité.
    • Axe de recherche secondaire : comment la syntaxe du latin exposée par Priscien a été perçue par les glossateurs de la fin du IXe siècle et en quoi leurs travaux ont préparé la période suivante (représentée par les commentaires lemmatiques suivis des Glosulae et des Notae Dunelmenses ; voir les travaux d’Irène Rosier et d’Anne Grondeux).
  2. La glossographie, qui comprend l’étude conjointe des textes glosés (grammaticaux, mais pas exclusivement), des glossaires et plus largement de toutes productions scolaires d’époque carolingienne et post-carolingienne. Cette recherche porte sur tous les aspects linguistiques (lexicographique, sémantique et syntaxique), tels qu’ils se manifestent dans les gloses de cette période. Elle implique une vaste documentation en cours d’édition :
    • Édition de gloses sur Priscien de cette période.
    • Édition de glossaires du haut Moyen Âge intervenant dans les sources du Liber glossarum.
      • Axe de recherche secondaire : la question des moyens éditoriaux à mettre en œuvre pour publier ces matériaux implique de porter une réflexion sur les pratiques contemporaines en matière de collection et d’exploitation de données textuelles.
  3. La mixité graphique. Durant cette période de transformation, les écritures ont subi des évolutions régionales et dans le même temps ont tenté de se conformer à des modèles « prescriptifs » : entre autres facteurs, le jeux entre ces deux tendances opposées a vu l’éclosion de la minuscule dite ‘caroline’, puis son rayonnement durant plus de trois siècles. Dans cet axe en lien direct avec le précédant, j’explore les problématiques liées à la circulation de manuscrits copiés en écriture insulaire (irlandaise et/ou anglo-saxonne) dans l’« aire calligraphique » de la minuscule caroline. L’objectif est de mesurer les influences réciproques des systèmes graphiques ; d’observer le contenu des gloses grammaticales et syntaxiques dans des contextes multilingues, en portant un intérêt spécial à la ponctuation des manuscrits en tant que pratique métalinguistique.
  4. Le comparatisme. Cette approche vise à étudier le contenu et la forme des explications linguistiques en lien avec leur contexte socio-historique, afin d’ouvrir des pistes permettant des études comparatives en termes méthodologiques avec d’autres traditions grammaticales. Il s’agit de mettre en corrélation le contenu des connaissances linguistiques avec les modalités de transmission dans leur dimension historique, en interrogeant les moyens culturels / matériels / graphiques mobilisés. Notamment, il m’apparaît fructueux de poursuivre la réflexion comparatiste initiée par John Whitman, Teiji Kosukegawa et Valerio Alberizzi en ce qui concerne les pratiques glossographiques au Japon et en occident (voir les Dossiers d’HEL 7).

Ces axes se rejoignent dans une réflexion sur les implications épistémologiques des stratégies de transmission « sous forme de gloses », ou comment la méthodologie des grammairiens a marqué durablement la relation occidentale à l’écrit et plus largement la production des livres eux-mêmes.

Bourse

  • 2015. Bourse (Fellowship) du Moore Institue (http://www.mooreinstitute.ie/) attaché au College of Arts, Social Sciences, and Celtic Studies de la National University of Ireland (NUI), Galway. Travaux en collaboration avec Pádraic Moran du 19-26/04/2016.

Autres activités liées à la recherche

  • Participation au comité de rédaction du site internet du GIS Humanités – Sources et langues de l’Europe et de la Méditerranée (lien) et « correspondant web » du laboratoire HTL
  • Participation à un réseau d’échange scientifique (en tant que co-fondateur) : The Network for the Study of Glossing (http://www.glossing.org/)
  • Intégration dans l’équipe des « correspondants scientifiques » de l’IRHT, en tant que rédacteur dans le cadre du projet éditorial de la Clavis Scriptorum Latinorum Medii Aevi. Auctores Galliae, 735-987

Participation aux comités scientifiques

  • Colloque Gloses bibliques et para-bibliques du haut Moyen Âge. Gloses à l’encre et gloses à la pointe sèche (Université Paris Sorbonne ; 20-21 octobre 2014). Organisation : Sumi Shimahara (Université Paris Sorbonne / IUF). Comité scientifique : Franck Cinato, Andreas Nievergelt (Universität Zürich) et Sumi Shimahara.
  • Colloque SHEL (25-26 / 01 / 2013) : participation au comité scientifique et présidence d’une séance.

Organisation de rencontres scientifiques

  • 12 décembre 2015, Programmation et organisation de la séance scientifique du laboratoire HTL, en collaboration avec Aimée Lahaussois.
  • 20-21 mars 2015, Programmation et organisation de la séance scientifique du laboratoire HTL, qui compte plusieurs invités étrangers, et comporte un séance de présentation de manuscrits à la BnF (en partenariat avec les conservatrices Charlotte Denoël, pour l’occident et Nathalie Monnet, pour l’Orient).
  • 28 novembre 2013. Organisation (en partenariat avec Charlotte Denoël, BnF) d’une séance de présentation et de discussion (orateurs : Charlotte Denoël, Sumi Shimahara, Andreas Nievergelt, Franck Cinato ; interprètes : Kaori Fujimoto et Kazuhiro Suzuki) : Autour de quelques manuscrits glosés de la Bibliothèque nationale de France, à l’intention du groupe de recherche mené par Haramuchi Ishizuka et Teiji Kosukegawa

Travaux de rédaction en cours

Liste des publications et communications

1. Ouvrages de recherche

  • F. C., Priscien glosé. L’Ars grammatica de Priscien vue à travers les gloses carolingiennes, Turnhout, 2015 (Brepols : Studia Artistarum 41), 753 p.

2. Articles et contributions

Légende des symboles :
◊ = publications dans des revues avec comité de lecture 
➢ = publications dans des actes de colloque avec comité de lecture.
  • ➢ F. C., « Les gloses carolingiennes à l’ars Prisciani. Méthode d’analyse », in M. Baratin, B. Colombat, L. Holtz (éd.), Priscien. Transmission et refondation de la grammaire, de l’antiquité aux modernes (Actes du colloque de Lyon sur Priscien), Turnhout (Brepols : Studia Artistarum 21), 2009, p. 429-444.
  • F. C., « À propos des sources d’un glossariolum du Mont-Cassin », in M. Goullet (éd.), Parva pro magnis munera. Études de littérature tardo-Antique et médiévale offertes à François Dolbeau par ses élèves, Turnhout (Brepols: instrumenta patristica et medievalia. Research on the Inheritance of Early and Medieval Christianity 51), 2009, p. 803-830.
  • ◊ F. C., « Quand le Liber Glossarum rencontre Priscien au début du IXe siècle. Les gloses collectées du manuscrit Vaticano, Reg. Lat. 1650 », Voces 21 (2010), p. 37-48.
  • ◊ Alessandro Garcea, Franck Cinato et Clément Plancq, « Corpus Grammaticorum Latinorum. Un projet de traitement informatique autour des grammairiens latins », Rivista di Cultura Classica e Medioevale, 2 (2010), p. 377-400.
  • ➢ F. C., « Expositiones verborum: le travail lexicographique produit autour de l’Ars Prisciani du IXe siècle à Pierre Hélie », in I. Rosier-Catach (éd.), Arts du langage et théologie aux confins des XIe-XIIe siècles. Textes, Maîtres, Débats, Turnhout (Brepols : Studia Artistarum 26), 2011, p. 275-316.
  • ➢ F. C., « Marginalia témoins du travail de Jean Scot sur Priscien », in I. Rosier-Catach (éd.), Arts du langage et théologie aux confins des XIe-XIIe siècles. Textes, Maîtres, Débats, Turnhout (Brepols : Studia Artistarum 26), 2011, p. 539-563.
  • ➢ F. C., « Les gloses des grammairiens carolingiens sur les grammaires latines tardo-antiques : un apport sous-estimé ? », in J. Hamesse (éd.) Actes du colloque international de la FIDEM. Glossaires et lexiques médiévaux inédits: bilan et perspectives, Paris 7 mai 2010 (Textes et Etudes du Moyen Âge, 59 (TEMA 59), 2011, p. 1-21.
  • F. C., « Perspectives offertes par un corpus électronique de gloses sur Priscien», Eruditio Antiqua 3 (2011), p. 131-151 [revue électronique en ligne: http://www.eruditio-antiqua.mom.fr/]
  • ◊ F. C., « Accessus ad Priscianum. De Jean Scot Érigène a Létald de Micy », Archivium Latinitatis Medii Aevi 70 (2012), p. 27-90.
  • F. C., « Mayence, Stadtbibliothek, Hs frag 18. Description et hypothèses », in Annelen Otterman (éd.), Das spätkarolingische Fragment eines illustrierten Apokalypse-Kommentars in der Mainzer Stadtbibliothek. Bilanz einer interdisziplinären Annäherung (Veröffentlichungen der Bibliotheken der Stadt Mainz; 60), Mainz, 2014, p. 102-114.
  • ◊ F. C. « Carnet de Voyage et perspectives » in F. Cinato & J. Whitman (éd.), Lecture vernaculaire des textes classiques chinois / Reading Chinese Classical texs in the Vernacular, Dossier d’HEL 7 [publication électronique dans les dossiers HELcomprenant un avant-propos et un compte-rendu assorti d’un résumé : http://htl.linguist.univ-paris-diderot.fr/hel/dossiers/numero7].
  • ◊ Anne Grondeux et F. C. (éd.), L’activité lexicographique dans le haut moyen âge latin. Rencontre autour du Liber glossarum, HEL 36/1 (2014) ; avec introduction : « L’activité lexicographique dans le haut Moyen Âge latin autour du Liber glossarum », p. 9-12.
  • ◊ F. C., « À propos de deux livres d’Heiric d’Auxerre l’ars Prisciani et le Liber glossarum », Histoire Épistémologie langage 36/1 (2014), p. 121-177.
  • ➢ F. C., « Heiric et les manuscrits annotés de sa main », seconde partie de : C. Denoël et F. Cinato, « Y a-t-il eu un scriptorium à Auxerre au temps d’Heiric (841-v. 876)? », in A. Nievergelt, M. Bernasconi-Reusser, B. Ebersperger, R. Gamper, E.Tremp (éd.), Scriptorium. Wesen - Funktion - Eigenheiten, Comité international de Paléographie latine, XVIII. Internationaler Kongress St. Gallen 11.-14. September 2013, München 2015, p. 199-230.
  • ◊ F. C., « Le ‘Goth Ansileubus’, les Glossae Salomonis et les glossaires wisigothiques. Mise au point sur les attributions et les sources glossographiques du Liber glossarum », Dossier d’HEL 8 (complément au n° 36/1 HEL), p. 37-56. [https://hal.archives-ouvertes.fr/halshs-01174628].

Manuscrits ; Paris, Bnf, Lat. 1 ; 2 ; 3 ; 4 [1]; 4 [2]; 45 ; 47 ; 68 ; 93 ; 94 ; 102 ; 111 ; 112 ; 113 ; 126 ; 152 ; 190 ; 196 ; 242 ; 250 ; 256 ; 257 ; 260 ; 265 ; 266 ; 268 ; 269 ; 274 ; 323 ; 1141 ; 1152 ; 1597 A; 1750 ; 2195 ; 2290 ; 2316 ; 2326 ; 2859 ; 4404 ; 4629 ; 4884 ; 4950 ; 5609 ; 5724 ; 5725 ; 5726 ; 5763 ; 6370 ; 6862 ; 7493 ; 7496 ; 7501 ; 7502 ; 7505 ; 7506 ; 7641 ; 7691 ; 7730 ; 7899 ; 7900 A; 7925 ; 7926 ; 7929 ; 8085 ; 8318 ; 8777 ; 8778 ; 8779 ; 8780 ; 8843 ; 8849 ; 8850 ; 9332 ; 9383 ; 9384 ; 9385 ; 9386 ; 9389 ; 9390 ; 9393 ; 9428 ; 9652 ; 9768 ; 10290 ; 10307 ; 10308 ; 11219 ; 11959 ; 12048 ; 12832 ; 13025 ; 13159 ; 14087 ; 17968 ; 8847 ; 10444. — Paris, Bnf, NAL 1203 ; 1595 ; 1597 ; 1616.

  • Sumi Shimahara, Andreas Nievergelt, Franck Cinato, « Compte rendu de l’atelier de recherches ‘Gloses bibliques et para-bibliques du haut Moyen Âge. Gloses à l’encre et gloses à la pointe sèche’, tenu en Sorbonne les 20-21 octobre 2014 ». [http://deglossis.hypotheses.org/101]
  • Franck Cinato, « Les gloses à l’encre dans l’Occident latin : panorama général et comparaison avec les gloses sino-japonaises du haut Moyen Âge » [http://deglossis.hypotheses.org/127]

3. Communications

[*] : communication publiée ou en cours de publication

  • Lyon 10-14 octobre 2006. Colloque international Priscien. Coordination scientifique, Marc Baratin et Louis Holtz (voir http://colloque-priscien.ens-lsh.fr/) : — « Les gloses carolingiennes de l'ars Prisciani » — [*].
  • Paris, 15-17 février 2007. Colloque international Glosule, organisé par I. Rosier-Catach dans la cadre du Programme interdisciplinaire “Histoire des savoirs” (juillet 2004-juillet 2007) Arts du langage et théologie aux confins des XIe- XIIe siècle : conditions et enjeux d’une mutation : — « Les Graeca Presciani et le travail de Jean Scot sur Priscien » — [*].
  • Tokyo, les 2-3 novembre 2007. International Conference For Medieval Philosophy Of Words, organisée par Tetsuro Shimizu de l'Université de Tokyo, Tokyo University - Hongo Campus : — Marginalia in 9th-Century manuscripts quoting from a Priscian commentary by Iohannes Scotus.
  • Paris, 18 septembre 2008. Conférences de l’Institut Historique Allemand (DHI). en collaboration avec Marie-Pierre Laffitte et Charlotte Denoël, Présentation de la Base des manuscrits Carolingiens de la BnF. : — Rédaction et encodage des notices dans le cadre du Projet Europeana Regia.
  • Paris, 7 mai 2010. Colloque international Glossaires et lexiques médiévaux inédits: bilan et perspectives, organisé par la Fédération Internationale des Instituts d'Études Médiévales (FIDEM) : — « Les gloses des grammairiens carolingiens sur les grammaires latines tardo-antiques : un apport sous-estimé ? » — [*].
  • Milan, 6-8 octobre 2010. Dipartimento di Scienze dell'Antichità, Università degli Studi di Milano. Séminaire international Forme di accesso al sapere in età Tardoantica e Altomedievale II: Glossari e Dizionari. Organisé par Massimo Gioseffi : — « Quand le Liber Glossarum rencontre Priscien au début du IXe siècle. Les gloses collectées du manuscrit Vaticano, Reg. Lat. 1650 » — [*].
  • Lyon, 18-19 novembre 2010. Séminaire international des jeunes chercheurs en Histoire de la Linguistique Antique. Sodalitas 2010, organisé par Alessandro Garcea (Université Lumière Lyon 2, UMR 5189 Hisoma): — « Perspectives offertes par un corpus électronique de gloses sur Priscien » — [*].
  • Lisbonne, 5 novembre 2012. Universidade de Lisboa, Faculdade de Letras (invité dans le cadre des séminaires de Paulo Alberto) : — Constitution d’un fonds de manuscrits: L’exemple de la Bibliothèque Nationale de France.
  • Lyon, 8 mars 2013. Table-ronde sur le thème « Ecdotique : l'édition des textes anciens en devenir », organisée par G. Bady, Institut des Sources Chrétiennes (UMR 5189 Hisoma) : — L’édition critique du Liber glossarum. Quel Liber éditer ? — [C.R. en ligne : http://www.hisoma.mom.fr/recherche-et-activites/zoom-sur/table-ronde-ecdotique-2013 + G. Bady, C.R. dans Bollettino di studi latini 43 (2013), p. 602-603].
  • Landévennec, 6 juillet 2013. Journée du CIRDoMoC. En hommage à la mémoire de Louis Lemoine Culture et enseignement dans la Bretagne du haut Moyen Âge : — « Les gloses à Priscien de la ‘famille insulaire’ et leurs relations avec le Liber Glossarum » — [*].
  • Tokyo, 30 août 2013. Workshop on Reading Classical texts in the Vernacular, organisé par le Prof. John Whitman (Cornell University / National Institute for Japanese Language and Linguistics : NINJAL) et Valerio Alberizzi (Waseda University), avec le support du Prof. Teiji Kosukegawa (University de Toyama), Université Waseda : — « Les grammairiens, maîtres-glossateurs ».
  • St-Gall, 13 septembre 2013. XVIIIe colloque international de paléographie latine (thème « Le Scriptorium ») :

— « Y a-t-il eu un scriptorium à Auxerre au temps d’Heiric (841-v. 876)? » — [*].

  • Paris, 7-8 novembre 2013. Rencontre autour du Liber glossarum (Projet LibGloss ERC StG 263577), organisée par Anne Grondeux (IRHT – 40, av. d’Iéna) : — « L’Ars Prisciani et le Liber glossarum d’Heiric d’Auxerre » — [*].
  • Paris, 29 novembre 2013. École Pratique des Hautes Études, 4e section (invité dans le cadre des séminaires de Pierre-Yves Lambert) : — Gloses à Priscien dans les manuscrits de provenance celtique.
  • Tokyo, 31 juillet 2014 Workshop on Reading Classical texts in the Vernacular (II), organisé par les Prof. John Whitman (Cornell University / NINJAL) et Prof. Teiji Kosukegawa (University de Toyama), National Institute for Japanese Language and Linguistics (NINJAL).
  • Paris, septembre 2014. Colloque international, Gloses bibliques et para-bibliques du haut Moyen Âge. Gloses à l’encre et gloses à la pointe sèche (Université Paris Sorbonne ; 20-21 octobre 2014): — Les gloses à l’encre dans l’Occident latin : panorama général et comparaison avec les gloses sino-japonaises du haut Moyen Âge. — [*].
  • La Haye, 13-14 november 2014. Huygens ING (Den Haag / Universiteitsbibliotheek, Leiden), Expert Meeting Voices from the Edge : — Heiric of Auxerre and his work on Priscian and the Liber Glossarum
  • Paris, 30-31 janvier 2015. Colloque annuel SHESL - HTL 2015 : Corpus et constitution des savoirs linguistiques.Table ronde : « Des corpus linguistiques avant les corpus électroniques ? » : — Compilations manuscrites en tant que Codex-corpus — [*].
  • Paris, samedi 21 mars 2015. Séance Scientifique HTL (UMR 7597) «Glossateurs, passeurs de savoir », sous la responsabilité de F. Cinato : — Introduction. Glossateurs et lexicographes : convergences et divergences
  • NUI Galway, 30 avril 2015 : invité au Digital Scholarship Seminar (DSS) ; lecture donnée : — Collaborative Digital Editing: Experience from the Liber Glossarum Project (Lib Gloss ERC STG 263577).
  • NUI Galway, 1 mai 2015 : invité au séminaire du Centre for Antique, Medieval and Pre-modern Studies (CAMPS) ; lecture donnée : — New Insights into the metagrammatical vocabulary List ‘Grammaticae artis nomina Graece et Latine notata’ [Words of grammar written in Greek and Latin]
  • La Haye, 3-4-5 juin 2015 (Huygens ING), conférence internationale : — An anonymous exposition of Priscian (MSS. Paris, lat. 7505 – Reims, 1094). A witness of the guiding role of schools around the Carolingian kings (publié sous le titre : The earliest anonymous exposition of Priscian). — [*].
  • Bordeaux, 14-15 octobre 2015. Workshop 2 du projet ANR POLIMA (Pouvoir des Listes du Moyen Âge) : De l’item au paradigme : nommer, associer, hiérarchiser : — À l’école des grammairiens : ‘L'aigle trompette, l’autour piaille…’ (aquilas clangere, accipitres plipiare …). Les listes dans le haut Moyen Âge (V - VIII ex.) — [*].
  • Paris, samedi 12 décembre 2015. Séance Scientifique HTL (UMR 7597) « From punctuation to morphosyntactic glosses: East and West, past and present», sous la responsabilité de Franck Cinato et Aimée Lahaussois : — Réflexions autour de la ponctuation des textes.
laboratoire/membres/cinato.txt · Dernière modification: 2016/11/04 16:16 par faivre