logo du labo hel

Les dossiers d'

HISTOIRE
ÉPISTÉMOLOGIE
LANGAGE


Les Dossiers HEL
hel:dossiers:numero1:texte5

Le gai savoir. Nietzsche. Traduction de p.155.

“ On peut juger du degré de sens historique que possède une époque d'après la manière dont elle fait des traductions et cherche à s'assimiler les époques et les livres du passé. Les français de Corneille, et encore ceux de la Révolution s'approprièrent l'antiquité romaine d'une manière pour laquelle nous n'aurions plus maintenant assez de courage- grâce à notre sens historique supérieur. Et quant à l'antiquité romaine elle-même : avec quelle violence et quelle naïveté à la fois ne mit-elle pas la main sur tout ce que l'antiquité hellénique plus ancienne avait d'excellent et d'élevé ! Comme les Romains savaient la traduire dans l'actualité romaine ! Comme ils effaçaient intentionnellement et sans scrupule la poussière d'aile de l'instant, ce papillon ! ainsi Horace traduisait de-ci de-là Alcée ou Archilochus, ainsi Properce Callimaque et Philetas (poètes de même valeur que Théocrite, pour nous permettre un jugement) : que leur importait que le créateur en question eût vécu ceci ou cela et en eût inscrit les signes dans son poème ! - en tant que poètes, ils n'étaient guère disposés au flair de l'esprit archéologique préalable au sens historique ; en tant que poètes ils négligeaient absolument les détails personnels, les noms, et tout ce qui caractérisait une cité, un rivage, un siècle, en tant que son costume et son masque, pour y substituer incontinent leur propre actualité romaine. Ils semblent nous dire : ” Avions-nous tort de renouveler l'ancien pour nous y reconnaître nous-mêmes ?d'insuffler âme à ce corps sans vie ?car il est bien mort une fois pour toutes ; combien laid tout ce qui est mort ! “ Ils ignoraient la jouissance du sens historique : la réalité passée ou étrangère leur était pénible, sinon propre à provoquer et à devenir une conquête romaine. En effet, autrefois c'était conquérir que de traduire, pas seulement parce qu'on éliminait l'élément historique : on y ajoutait l'allusion à l'actualité, avant tout on supprimait le nom du poète pour y inscrire le sien propre- non point avec le sentiment d'un larcin, mais avec la parfaite bonne conscience de l'Imperium Romanum.

Retour à la table-ronde

hel/dossiers/numero1/texte5.txt · Dernière modification: 2016/04/14 13:42 par faivre